Colloque Rexel – CGEMP

2012-01-31 16:51:45

 

Le 24 janvier 2012, le leader mondial de la distribution de matériel électrique Rexel et le Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières Premières (CGEMP) rattaché au Laboratoire d’Economie de l’université Paris-Dauphine ont organisé un colloque pour discuter des enjeux de l’efficacité énergétique. En engageant ce débat, Jean-Charles Pauze, président de Rexel, a souhaité adresser « un problème global qui doit être lu sous de multiples dimensions » et ce « dans un monde extrêmement mouvant ».

En présence d’industriels (Saint-Gobain, Cap Gemini…), d’acteurs publics (la députée européenne Silvia-Adriana Ticau, le responsable du Plan bâtiment du Grenelle Philippe Pelletier…) et d’universitaires (l’économiste Jean-Marie Chevalier, le physicien Bernard Laponche…) du secteur, le colloque a montré que l’efficacité énergétique a une responsabilité économique autant que sociétale et dressé ainsi plusieurs pistes pour une utilisation rationalisée de l’énergie.

Alors que la consommation mondiale d’électricité a doublé depuis 1973 et que les scientifiques s’inquiètent des effets sur l’environnement, la transition vers une société économe en énergie est une réponse efficace mais encore difficile à mettre en œuvre. L’omniprésence de l’électricité dans notre quotidien appelle une réponse globale qui implique tous les acteurs, de l’industriel à l’utilisateur.

A la suite de Philippe Pelletier qui décrivait les efforts entrepris dans le cadre du Plan bâtiment du Grenelle, Bernard Laponche a mis en avant les gisements d’économies que représentent encore les machines industrielles ou le chauffage. Jean-Marie Chevalier a insisté sur le rôle de la puissance publique qui doit donner les bons signaux-prix aux consommateurs et mettre en place des mécanismes incitatifs pour le développement économique du marché de l’efficacité énergétique en France, comme le Contrat de Performance Energétique. Colette Lewiner (Capgemini) s’est appuyée sur des comparaisons internationales (tarifs différenciés au Canada, boules lumineuses en Californie, compteurs intelligents en Italie) pour montrer que la transition énergétique requiert avant tout de sensibiliser les usagers, dont les comportements individuels sont au cœur du changement sociétal attendu.

Le magazine en ligne « Energie 3.0 » rend compte de cette prise de position des experts du colloque quant à la nécessité de réduire la consommation d’énergie dans les années à venir.

 

Colloque Rexel - CGEMP

Facebook Twitter Google