“Cultures Monde” : les jeux-vidéos

2014-01-04 14:23:47

 

Le 26 décembre 2013, Olivier Mauco était l’invité de Christophe Payet dans « Culture Monde » sur France Culture. Pour cette semaine spéciale consacrée aux jeux vidéo, le spécialiste de la gamification s’exprimait sur l’idéologie que cache le divertissement, en compagnie des experts internationaux Gonzalo Frasca et Navid Khonsari.

Pour Olivier Mauco, le cadre de l’expérience n’est « jamais neutre quand il raconte une histoire ». Redoutable outil de communication, il permet de critiquer ou de défendre une idéologie selon l’expérience et l’histoire, fictive ou non, qu’il fait vivre à l’utilisateur. Ainsi, SimCity impose-t-il la même forme de développement des villes à tous les utilisateurs en mettant en valeur les aspects économiques de cette transformation et non pas celui des politiques publiques (transport, logement, smart city). De la même manière, Grand Theft Auto, particulièrement son quatrième opus, fait œuvre de critique sociale en faisant vivre au joueur l’expérience d’un immigré serbe qui désire vivre le rêve américain et se voit confronté à la difficulté de le réaliser autrement que par l’usage de la violence.

L’importance du jeu vidéo comme outil commercial et outil d’influence ne se dément pas : l’Iran a récemment annoncé son intention de créer une fondation nationale du jeu vidéo. Il ressort néanmoins une difficulté à transcender les clivages nationaux pour séduire un public international, ce qui se réalise essentiellement par le recours à des référentiels communs, historiques ou médiatiques.

Culture monde_body

Facebook Twitter Google