Etude AFMM – Médiamétrie

2014-01-04 11:36:44

 

L’Association Française du Multimédia Mobile (AFMM) a réalisé avec l’institut Médiamétrie, une enquête de prospective sur les Français et leurs habitudes de paiement en ligne, qui permet d’éclairer les écueils du paiement par carte bleue pour les petites sommes.

Cette étude portant sur 1027 internautes montre qu’en dessous de 9 euros, une majorité de consommateurs hésite à utiliser sa carte bancaire pour les paiements en ligne. Un quart d’entre eux ne l’utilise pas même pour un achat inférieur à 15 euros. Si les portefeuilles électroniques du type Paypal ont fait leurs preuves, 58% des personnes interrogées ne ressentent pas le besoin d’en ouvrir un. Quand ils sont incités à le faire par un site marchand, 71% d’entre eux refusent. A contrario, une majorité des acheteurs sont prêts à utiliser la facture mobile pour payer en ligne jusqu’à 15 euros.

Publiée en décembre 2013, l’étude a rencontré l’intérêt des médias (notamment le journal du net) parce qu’elle intervenait à un moment les ventes en ligne se tassaient (+ 5% de croissance contre 20% entre 2011 et 2012) et où les paiements par téléphone portable commençaient à se développer ou du moins à s’imaginer. Le micro-paiement pourrait ainsi devenir un des nouveaux vecteurs de croissance des opérateurs de téléphonie mobile. Grâce à sa simplicité d’utilisation (une simple validation d’achat par SMS) et à sa plus grande confidentialité (plus besoin de donner son numéro de carte bancaire), les services SMS+ et Internet+ ont ainsi réussi à générer, six mois après leur lancement, 665 millions d’euros de revenus. Néanmoins, l’étude montre qu’une large majorité des utilisateurs, même si elle est intéressée, n’a pas encore eu recours à cette solution.

AFMM-Mediamétrie_body

Facebook Twitter Google